lundi 10 août 2015

Sublime de Christina Lauren

Sublime, de Christina Lauren
coup de foudre
Quand Lucy se réveille au milieu d'une forêt glaciale, elle ne sait pas vraiment pourquoi elle est là. Tout lui paraît insolite, jusqu'à ce qu'elle aperçoive Colin. Se remémorant par bribes certains détails de sa vie -et de sa mort-, elle comprend qu'elle est revenue pour lui.
Si le charme de Colin agit sur la moitié des filles de Sainte-Osanna, seule la mystérieuse Lucy exerce une telle fascination sur lui. Accro aux sensations fortes, il prend des risques insensés et met sa vie en danger pour voler des moments avec elle. Comme si braver la mort l'aspirait dans une dimension où leurs deux réalités se chevauchent -un monde dans lequel il peut retrouver Lucy et la toucher.
Perdus dans ce pensionnat privé où règne une atmosphère d'au-delà et de mystère, ni Colin ni Lucy ne sont prêts à renoncer à leur amour impossible. Mais alors, certaines frontières vont devoir être franchies...
  • Auteur : Christina Lauren     |     Editeur : Hugo & Cie
  • Genre : Fantasy/Jeunesse     |    Langue : Français
  • Date de parution : 30/     |     Nombre de pages : 395
Malgré que je n’aie pas entendu d'avis très positifs sur ce roman, j'ai quand même voulu tenter le coup. Le résumé m'intriguait, paraissait original, et je voulais savoir ce que ça donnerait. Et j’ai très bien fait, parce que c’est pour moi un vrai coup de foudre.

Dès les premières lignes, on plonge dans un univers flou, un brin onirique et quelque peu perturbant (dans les premiers instants). On est plongés dans une ambiance particulière, étrange, et même si on ne comprend pas tout, on lit quand même. C’est cette ambiance qui m’a surtout plu, encore plus que l’histoire. On est vraiment happés, emportés dans ce pensionnat aux légendes fantomatiques persistantes, des légendes qui pourraient bien être vraies (Sainte-Osanna est, selon les rumeurs, hantée par plusieurs revenants. C'est un lieu à l'ambiance particulière qui colle très bien avec le récit.). Et on n’a pas envie de le quitter.

Nous découvrons Lucy alors qu'elle se réveille en pleine forêt, sans savoir où elle est ni ce qu'elle fait là (ni même qui elle est au début). Non loin se trouve le pensionnat de Sainte-Osanna, où elle rencontre Colin et où elle comprend d’instinct que c'est pour lui qu'elle est là, même si elle ignore dans quel but.
Lucy est un vrai mystère, pour elle comme pour Colin. Elle disparait régulièrement pendant plusieurs jours, ils ne peuvent se toucher sans ressentir une brûlure, et Colin devient complètement accro, à un point qui n'est pas vraiment normal. Il risque sa vie pour passer des moments plus "réels" avec elle, des moments où il peut la toucher sans douleur.

Lucy est une jeune femme étrange, qui se remémore par bribes sa vie (mais aussi sa mort) dès lors qu'elle se réveille dans la forêt. Personne ne semble vraiment la remarquer au pensionnat, personne ne fait attention à elle, hormis Colin, qui la voit différemment. Elle est par moment assez égoïste, laissant Colin mettre sa vie en danger sans réagir. Mais on peut comprendre que quelque chose la retienne.
Colin est un garçon dont le charme touche toutes les filles de Sainte-Osanna, mais que seule Lucy fascine. Seul rescapé de la tragédie qui a tué sa famille, il est devenu complètement accro aux sensations fortes, mettant sa vie en danger. Recueilli à ses 6 ans par Joe (son parrain et directeur de Sainte-Osanna) et par Dot (la cuisinière du pensionnat), il est assez seul bien que populaire, et n'a qu'un seul vrai ami, Jay. Quand il rencontre Lucy, c’est comme s’il retrouvait comment on aime quelqu’un, si fort que rien ne nous importe plus. Et, quand il apprend ce qu’elle est, ça a peu d’importance. Par contre, les disparitions plus ou moins longues de Lucy le bouleverse totalement, on sent bien sa souffrance, et cela fait remonter de vieux souvenirs douloureux enfouis en lui.

Chapitre après chapitre, nous alternons entre Lucy et Colin, dans une litanie de questions qui cherchent leurs réponses : pourquoi Lucy est-elle revenue ? Pourquoi Colin est-il le seul à la voir "vraiment"? Pourquoi Colin ne peut-il s'empêcher de vouloir la voir, la toucher ? Autant de questions qui nous rendent perplexes, tout autant que les deux héros, et nous incitent à poursuivre notre lecture.

Au fil des pages nous suivons Colin et Lucy qui apprennent à se connaitre, et qui cherchent, inconsciemment ou non, à savoir pourquoi Lucy est revenue d'outre-tombe. Est-elle la pour protéger Colin, ou bien pour tout autre chose ?
J'ai adoré chercher avec eux à comprendre, mais j'aurais aimé par contre que la nature de Lucy soit clairement indiqué. Là on ne sait pas trop, hormis qu'elle vient de l'au-delà, mais rien n'est certain. Qu'est-elle donc vraiment ? Quelle était la vraie raison de sa présence, et pourquoi ?

Je peux comprendre que tout le monde n'apprécie pas ce récit. C'est flou, on ne s'attache pas tout à fait aux personnages qui restent assez éthérés, tout n'est pas détaillé ou expliqué, et certaines choses sont un peu mal exploitées mais... c'est ce côté mystérieux, poétique et onirique qui fait la beauté de l'histoire, qui la fait sortir du lot. C'est ce qui m'a très vite plu, le fait que cette histoire n’a rien à voir avec les autres, qu'elle soit si déroutante.

La fin est... bouleversante, inattendue mais pas tant ça. C'est un clap de fin brutal et très triste mais en même temps magique pour un roman où l'amour côtoie la mort de la plus étrange des façons. Un roman qui m'a beaucoup plus.

Karine N.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire