lundi 9 juillet 2018

Library Jumpers tome 3 : la briseuse d'illusions de Brenda Drake

Library Jumpers tome 3 : la briseuse d'illusions, de Brenda Drake
Gia l'a découvert à ses dépens : les plus belles bibliothèques du globe s'ouvrent sur un univers inquiétant où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s'affrontent depuis des siècles. Voilà plusieurs semaines que la jeune fille et ses compagnons d'infortune se terrent en Irlande pour échapper à la colère de ceux qui la tiennent pour responsable de la fuite d'une kyrielle de dangereux criminels. Les évadés, avec à leur tête Conemar -un puissant mage maléfique qui n'est autre que l'ennemi juré de Gia-, ravagent à présent le monde des humains et celui des Chimères.

Difficile pour la Sentinelle, dans ces circonstances tragiques, de rester concentrée sur sa mission : retrouver les clés disséminées dans ces splendides bibliothèques anciennes et s'en servir pour réveiller un redoutable monstre de légende afin de le détruire une bonne fois pour toutes. D'autant que le Conseil a renforcé la sécurité des bibliothèques, condamné l'accès aux portes-livres et instauré un climat de suspicion... Gia peut-elle encore compter sur son oncle, Archimage d'Asile, et sur Arik, malgré leur rupture ? Les décisions du Conseil se succèdent, de plus en plus arbitraires, et la réponse à ces interrogations se fait de moins en moins évidente.
  • Auteur : Brenda Drake     |     Editeur : Lumen
  • Genre : Fantastique/Jeunesse     |    Langue : Français
  • Date de parution : 14/06     |     Nombre de pages : 561

Et voilà, c’est avec ce troisième tome que se termine la série Library Jumpers, une série qui m’aura fait voyager dans de nombreuses bibliothèques ainsi que dans un monde magique surprenant.

Ce dernier tome est rempli de rebondissements, de drames et d'action. Clairement, on le dévore très vite tant on est plongés dans l'histoire et tant on veut savoir la conclusion. L’auteure ne nous laisse pas souffler un instant, avec une intrigue qui se complexifie et se divise en plusieurs branches.
On a bien évidemment Conemar, l’ennemi à battre, ainsi que le monstre mythique à tuer, mais s’ajoute à cela pas mal de traitres et le camp des « gentils » qui se divise en deux parties. Autant dire que Gia se retrouve un peu seule, ne sachant à qui faire confiance, malgré la présence de Bastien à ses côtés, et envisage de s’allier à d’anciens ennemis.

De fait, alors qu’elle se cache en Irlande avec ses amis et se prépare à la bataille, elle doit faire des choix, décider qui croire et qui aider. Et nous, lecteurs, sommes comme elle : nous ne savons pas à qui faire confiance, à qui nous fier. Qui est sincère dans cette histoire ? Qui est un traitre ?

J'avoue par contre être un peu... déçue de certains choix faits par l'auteure, notamment concernant quelques morts que j'aurai préféré éviter. Bien que certaines se « justifient » plus ou moins, mon petit cœur sensible a souffert durant cette lecture.

Venons-en à un point négatif qui m'a pas mal agacée : Gia et sa maladresse. Elle passe son temps à trébucher, se cogner et se blesser, casser ou perdre des choses, avoir des accidents. Je ne me souviens plus si c'était la même chose dans les tomes précédents, mais là j'ai trouvé qu'elle passait pas mal pour la cruche de service, malgré sa soi-disant vaillance.

Pour conclure, je ressors satisfaite de ce dernier tome (malgré quelques petits hics), parce qu’il nous donne toutes les réponses que nous voulions, tout en ne nous laissant aucun répit quant au rythme de l’histoire.
Je ne peux que conseiller cette trilogie qui saura, j’en suis sûre, vous charmer.

Karine N.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire