lundi 2 avril 2018

Once and for all de Sarah Dessen

Once and for all, de Sarah Dessen
À en croire le poète, " il vaut mieux avoir connu l'amour, quitte à le perdre, que n'avoir jamais aimé du tout… " Louna, dix-sept ans, est loin, bien loin, d'en être si sûre - et quand on connaît son histoire personnelle, difficile de le lui reprocher. Ironie du sort, elle qui a appris à la dure que les happy ending, c'est pour les autres, passe son dernier été après le lycée à jouer… les assistantes wedding planners aux côtés de sa mère.
De mariages désarmants d'émotion en désastres organisationnels, de témoins qui font leur diva en belles-mères obsédées du détail, Louna va devoir se confronter au cynisme de sa mère, aux pitreries de ses collègues d'un été, au souvenir obsédant d'une nuit parfaite, un an plus tôt à peine, qui la ronge comme l'acide un peu plus chaque jour… Il lui faudra sortir, à l'autre bout du tunnel, vainqueur, qui sait, des obstacles grands et petits que le destin a placés devant elle.
  • Auteur : Sarah Dessen     |     Editeur : Lumen
  • Genre : Romance/Jeunesse     |    Langue : Français
  • Date de parution : 08/     |     Nombre de pages : 445
Une des dernières parutions de chez Lumen, et on retrouve cette fois un univers plutôt romantique… quoique.

On suit Louna, jeune femme de 17 ans qui, pour son dernier été avant de partir à la fac, travaille avec sa mère, organisatrice de mariages. Louna ne croit plus aux belles histoires d’amour, son vécu l’ayant complètement changée.

Vous l'aurez compris, le récit tourne autour des mariages et de l'amour, mais aussi de la souffrance induite par la perte d'un être aimé, la fin d’une belle histoire d’amour, etc. On assiste avec Louna à des mariages heureux et sans soucis, à d’autres plus compliqués. Et on rencontre avec elle Ambrose, le frère d’une mariée, un jeune homme assez particulier.

Si la plume de Sarah Dessen est agréable à lire, j'ai été perturbée par les récurrents sauts dans le temps que la narration fait. On passe du présent à une période 7 mois plus tôt sans que cela soit clairement précisé. Autant dire qu'à chaque fois j'étais un peu perdue.
Cela étant, même si ces ellipses sont mal annoncées, elles permettent de mieux comprendre Louna, ce qui lui est arrivé et pourquoi elle en est là niveau relations aux autres.

Le récit est assez calme, la lecture se déroule sans accrocs. On enchaine les scènes d’organisation de mariage, entrecoupés de passages plus relationnels dans lesquels Louna tente de côtoyer de nouveau des gens, de sortir de sa réserve et surtout de croire à nouveau au bonheur.

Un personnage que j’ai beaucoup apprécié, c’est Ambrose. Il est drôle, étrange et déluré, et pourtant à sa façon il tente de faire remonter la pente à Louna. J’aurais aimé en savoir plus à son sujet car, finalement, son histoire à lui reste presque complètement dans l’ombre.
En effet, le récit concerne surtout Louna. Même sa mère et son collègue William, sont en retrait, malgré qu’ils soient concernés aussi par la thématique des problèmes de cœur.

Bref, malgré quelques points qui m’ont chiffonnés et ont ralenti ma lecture, je reste satisfaite de ce roman et suis ravie d’avoir découvert la plume de Sarah Dessen.

Je conseille donc ce roman à tous ceux qui souhaite lire une histoire où l’amour se dévoile là où on ne l’attend pas.

Karine N.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire