mercredi 28 décembre 2016

Piégé de Nathalie Le Gendre

Piégé, de Nathalie Le Gendre
partenariat éditions Oskar
En emménageant dans cette ville, Baltasar, 13 ans, se doutait que sa vie allait changer. Mais il ne s'attendait pas à ça ! Doit-il en rire ou en pleurer ?
Pleurer ? Parce qu'à cause d'un stupide accrochage, il s'est empêtré dans les filets de trois élèves de 3ème qui ont trouvé en lui le parfait souffre-douleur.
Rire ? Parce que, pour la première fois de sa vie, il s'est fait une amie. Sauf que la spirale infernale dans laquelle Baltasar a basculé risque de gâcher irrémédiablement cette amitié si précieuse.
  • Auteur : Nathalie Le Gendre     |     Editeur : Oskar
  • Genre : Jeunesse     |    Langue : Français
  • Date de parution : 28/     |     Nombre de pages : 175
Second roman envoyé par les éditions Oskar, Piégé traite également de problèmes qui peuvent arriver à des enfants, que ce soit à l’école primaire, au collège ou au lycée.

On suit ici Baltasar, jeune garçon de 13 ans plutôt chétif et effacé, qui espérait une nouvelle vie suite à son déménagement. Mais, ce qui lui arrive, il aurait plutôt voulu éviter.

Comment réagir quand on a 13 ans, qu’on est nouveau et que, par un bête concours de circonstances, on se retrouve sous l’emprise de 3 caïds qui attende de vous plus que ce que vous n’êtes prêt à donner ? C’est ce qui arrive à Baltasar.
 Pris dans l’engrenage, il ne sait plus comment se dépêtrer de tout ça. Malgré tous ses efforts, c’est de pire en pire, et il risque de perdre une chose qu’il n’avait jamais eu jusque-là, une amie.

Ce thème du harcèlement est vraiment un sujet fort. Ca se produit tellement souvent, et sans que personne ne le remarque… Les enfants sujets à cela ont tendance à ne rien dire, pour ne pas aggraver les choses, pour ne pas faire de la peine à leur proches ou tout simplement par honte de ce qui leur arrive…

Seulement, il faut parler de ce genre de choses, et c’est le message que transmet ce livre. Baltasar s’englue seul dans ses problèmes jusqu’à ce qu’il décide d’en parler à quelqu’un, la situation ayant empiré à un tel point qu’il n’a plus de solution.

Je ne peux pas dire beaucoup plus de l’histoire, étant donné qu’elle est assez courte je risquerai de vous spoiler. Sachez seulement que c’est une histoire touchante, qui se lit assez vite, et qui fait réfléchir sur ce que subissent les enfants victimes de harcèlement.

Karine N.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire