mercredi 6 avril 2016

The walking dead tome 3 : la chute du Gouverneur partie 1 de Robert Kirkman & Jay Bonansinga

The walking dead tome 3 : la chute du Gouverneur partie 1, de Robert Kirkman & Jay Bonansinga
Woodbury, petite ville fortifiée qui résiste à l’invasion zombie…
Le Gouverneur, son chef autoproclamé, commence à montrer des signes de pure démence, et ses actions plongent les habitants dans les ténèbres et la terreur. Woodbury a succombé à l’enfer. Au milieu de ce cauchemar post-apocalyptique, Rick, Michonne et Glenn, personnages phares de la bande dessinée éponyme, font enfin leur entrée. Les fans de la série The Walking Dead auront la surprise de découvrir ces trois héros sous un jour nouveau.
  • Auteur : Robert Kirkman & Jay Bonansinga     |     Editeur : Le livre de poche
  • Genre : Horreur/Science-Fiction     |    Langue : Français
  • Date de parution : 11/     |     Nombre de pages : 286
Ça n'étonnera plus personne maintenant si je dis que ça fait un bout de temps que j'ai lu le tome 2. Mais ça y est, j'ai décidé de me mettre à jour dans cette série, d'autant que j'ai tous les tomes parus à ce jour.

Ce troisième tome nous fait retourner à Woodbury, la ville du Gouverneur où Lilly Caul a trouvé refuge. Ça fait deux ans que les zombies sont apparus et si, pour la plupart des gens, Woodbury est un endroit où être protégé, Lilly n'en est pas convaincue. Les combats de gladiateurs dans une arène pleine de zombies et les ordres du Gouverneur, très peu pour elle.

Tandis que des doutes s'installent dans les esprits de certains au sujet du Gouverneur, la situation se dégrade à Woodbury. Le Gouverneur est devenu un dictateur fou, qui compte bien asseoir son pouvoir sur tout le monde. Néanmoins, le Gouverneur reste assez habile pour que personne ne remarque le fait qu’il devient complètement cinglé et assoiffé de violence.
L’arrivée de trois nouveaux à Woodbury change la donne : Rick, Michonne et Glenn débarque, et avec eux la chute du Gouverneur s’accélère.

Ce tome est tout aussi sanglant que les précédents et contient son lot de zombies. Il est cependant plus sombre, plus torturé avec la chute aux enfers du Gouverneur.
Si ce dernier perd la tête, devient très violent et paranoïaque, j’ai tout de même eu mal pour lui à la fin de ce tome, une fin qui marque un changement décisif (et que comprend mieux du coup le choix de faire ce livre en deux parties.

J’ai beaucoup aimé ce tome, et j’ai adoré retrouver l’univers des zombies de Walking dead. Toutefois, ces zombies sont moins présents. On est à Woodbury, une ville fortifiée, donc il n’y a pas d’attaques de morts-vivants. On est surtout sur les manigances du Gouverneur, et la vie de certains personnages qui change complètement.
Le récit est fluide, rapide et incisif, tout s’enchaine rapidement et on ne perd pas de temps en longues narrations (parfois inutiles). Là le récit va à l’essentiel, ce qui le rend passionnant et addictif.

J’ai par contre été un peu déçue par rapport à Lilly. Au début on la croit contre le Gouverneur, on croit que tout ce cirque l’insupporte et qu’elle veut changer les choses, mais en fait elle ne fait rien. Elle n’est pourtant pas si dépendante de lui que ça. Elle a la trentaine, sait se débrouiller face aux zombies mais… non, elle reste passive. L’entrée dans sa vie d’Austin, jeune garçon de 10 ans son cadet vient bouleverser sa vie, surtout avec un évènement totalement imprévu, un évènement qu’elle ne peut pas changer.

Concernant Rick, Glenn et Michonne, comme je ne connais pas la BD j’avoue que ces personnages me sont inconnus. Toutefois, on voit qu’ils sont combatifs, et même un brin dérangés (je parle de Michonne là, vu la fin du livre). J’imagine qu’on va les voir un peu plus dans la suite de la saga, donc j’attends de voir pour me prononcer à leur sujet.

Maintenant, je vais de ce pas attaquer la partie 2 de ce livre, surtout vu la fin que cette première partie a. Clairement, on ne peut pas attendre des mois avant de lire la suite.

Karine N.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire