mercredi 15 mai 2013

Time Riders tome 5 : les flammes de Rome d'Alex Scarrow

Time Riders tome 5 : les flammes de Rome, d'Alex Scarrow
EN PARTENARIAT AVEC LES ÉDITIONS NATHAN
+ CHRONIQUEUR LIRE EN LIVE
Liam O'Connor aurait dû mourir en mer en 1912.
Maddy Carter aurait dû mourir en avion en 2010.
Sal Vikram aurait dû mourir dans un incendie en 2026. 
Mais à la dernière seconde, une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter. Désormais, ils sont des Time Riders.
Leur mission : empêcher que les voyages dans le temps ne modifient le passé... et ne détruisent notre monde.
Alors qu'ils tentent d'arrêter des hommes venus du futur pour coloniser la Rome antique, Liam, Maddy et Sal se retrouvent piégés sous le règne de Caligula, l'empereur fou.
  • Auteur : Alex Scarrow     |     Editeur : Nathan
  • Genre : Jeunesse/Aventure/Science-Fiction     |    Langue : français
  • Date de parution :     |     Nombre de page(s) : 452
Cinquième tome des aventures de nos trois Time Riders, Les flammes de Rome change un peu des précédents.

Ce que j’ai apprécié, c’est qu’on a ici moins de points historiques et plus d’intrigue, de tension et de quelques légères réponses. Le flou entourant l’agence commence à s’éclaircir, et ce n’est pas plus mal. Mais en même temps, les petites réponses que l’on a amènent d’autres questions, ce qui donne de l’intérêt à la suite de la série.

Au niveau de l’histoire de ce tome, les personnages se retrouvent à Rome en 54 après J.C. A la base simple mission pour corriger une contamination, Liam et Bob se voient rejoints par Maddy et Sal qui fuient précipitamment la base, le danger les ayant trouvé.
Tout ce petit monde se retrouve donc sous le règne prolongé de Caligula, un empereur fou qui se prend pour un Dieu. Et de là s’enchaine le problème pour trouver un moyen de retourner dans leur époque, tout en évitant les tensions qui règnent à Rome, ainsi qu’en ne se faisant pas repérer.

Les personnages s’étoffent peu à peu. Maddy réalise qu’elle a plus de responsabilités qu’elle ne le croyait, Sal se pose toujours des questions sur les éléments étranges qu’elle a repérer dans la boucle temporelle (mais elle avance une hypothèse qui parait très probable) et Liam… il reste plus ou moins le même, drôle tout en étant également sérieux. Vraiment, j’aime bien ce trio.
Concernant Bob et Becks, Bob devient de plus en plus leur ami plutôt que leur unité de soutien, et j’apprécie cela. Quant à Becks, les jeunes sont autant attachés à elle qu’à Bob, mais ceux qui ont lu le tome 4 sauront pourquoi je ne vais pas parler d’elle pour ce tome-ci.

Contrairement à ce que j’ai cru au début de ma lecture, nous avons tout de même quelques scènes d’action à Rome, des affrontements glaive au poing, et j’ai trouvé ces scènes bien écrites. On a aussi des chapitres se déroulant dans le futur, une possible explication au mystère de « Pandore ».

En bref, un tome tout aussi intéressant, qui nous fait une fois de plus voyager dans l’Histoire sans nous plomber sous un tas de détails, qui nous apporte –enfin- quelques réponses, et qui donne très envie de lire la suite, vu la dernière page du récit.

Karine N.

2 commentaires:

  1. J'attends d'avoir fini mes dossiers de fin d'année et je me lance dans cette série ! (parmi d'autres ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon courage pour tes dossiers alors :)

      Supprimer