vendredi 21 septembre 2012

Heather Mallender a disparu de Robert Goddard

Heather Mallender a disparu, de Robert Goddard.
EN PARTENARIAT AVEC LES ÉDITIONS SONATINE.
Quinquagénaire alcoolique et désenchanté, Harry Barnett vit depuis de nombreuses années sur l’île de Rhodes, où il s’occupe de la villa d’un de ses amis, un homme politique anglais. Quand Heather Mallender arrive à la villa pour se remettre d’un drame personnel, Harry est vite attiré par la jeune femme. Mais, lors d’une balade en montagne, tout bascule : Heather disparaît sans laisser de traces et Harry est soupçonné par la police grecque de l’avoir assassinée. Devant l’absence de preuves, il est laissé en liberté. Avec une question qui ne cesse de l’obséder : qu’est-il arrivé à Heather ? Harry décide alors de mener l’enquête à partir de sa seule piste : les vingt-quatre dernières photos prises par la jeune femme avant de disparaître. Cliché après cliché, il va ainsi tenter de reconstituer les dernières semaines de la vie de celle-ci, entre la Grèce et l’Angleterre. Mais plus il apprend de choses sur Heather, sur son passé et sa vie, et plus le mystère s’épaissit.
  • Auteur : Robert Goddard     |     Editeur : Sonatine
  • Genre : Policier     |    Langue : Français
  • Date de parution : 12/04     |     Nombre de pages : 593
Ce nouveau partenariat fut une bonne lecture, quelques peu chaotique, mais cela est de ma faute, et non celle du livre.

Je dois avouer que je ne m’attendais pas à cela. Alors que je pensais lire un polar sommes toute classique, ce ne fut pas le cas. Après l’arrêt des recherches sur la disparition de Heather Mallender en Grèce, c’est Harry Barnett, homme dans la quarantaine solitaire, sans travail, sans argent et alcoolique. Il connait peu Heather, l’ayant rencontré alors qu’il est le gardien de la villa d’un ami politicien (qui l’a pris en pitié), mais il l’apprécie et compte bien comprendre ce qui lui est arrivé.

Nous ne suivons donc pas un policier ou un détective, ni un personnage brillant, mais un homme paumé, rejeté, en bref, atypique qui n’a en tête que l’idée de retrouver Heather.

L’intrigue est pleine d’un mystère présent tout au long du roman et est menée avec originalité. C’est captivant et assez atypique. L’ennui ne m’a pas du tout saisie lors de ma lecture, et j’ai apprécié me torturer l’esprit pour essayer de deviner qui est coupable et qui ne l’est pas. Les indices sont distillés avec soin, et on ne comprend vraiment qu’à la fin ce qu’il s’est tramé. Le dénouement m’a d’ailleurs bien surprise, et j’ai aimé cette explication qui lie vraiment tous les éléments.

Diverses pistes nous viennent, et on avance à tâtons tout comme Harry. C’est vraiment une sensation étrange de ne pas savoir où on va, ni ce que l’on va découvrir au bout.

On sent bien que Harry est fidèle à ses amis, et d’ailleurs la fidélité et la trahison sont deux éléments clés dans cette histoire. Et comme il s’est lié d’amitié avec Heather, il veut la retrouver. Cependant, il se trouve qu’il est également un coupable tout désigné, étant donné les circonstances de la disparition de la jeune femme, ce qui n’aide pas ses recherches. Mais cette accusation est aussi importante, car elle réveille Harry et le sort de ses habitudes. Il affronte ses échecs, son passé, et reprend peu à peu pied dans la réalité.

L’auteur a une plume fluide, agréable à lire, et nous emmène aisément dans tous ces lieux que l’on visite grâce aux descriptions précises et aux détails qui nous sont donnés.

En bref, un bon roman policier que j’ai pris plaisir à découvrir et à lire, et que je vous conseille.




Karine N.

2 commentaires:

  1. Il est dans mes prochaines lectures prévues :) Je l'ai offert à mon père pour son anniversaire et il m'en a dit beaucoup de bien avant de me le prêter ! J'espère être convaincue comme vous 2 ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh ba écoute, j'espère qu'il te plaira :)

      Supprimer