jeudi 22 décembre 2016

Scorpi tome 1 : ceux qui marchent dans les ombres de Roxane Dambre

Scorpi tome 1 : ceux qui marchent dans les ombres, de Roxane Dambre
partenariat Calmann-Lévy
Par un de ces orages d’été dont Paris a le secret, Charlotte, 23 ans, découvre un petit garçon blotti au pied de son immeuble, ses cheveux sombres ruisselant d'eau, son T-shirt plaqué par la pluie.
Charlotte, qui est la gentillesse même, lui propose de s’abriter chez elle. L’enfant la suit sans un mot. D’ailleurs, il parle très peu, mais quand il parle c’est pour dire des choses ahurissantes : ses parents et son grand frère seraient des tueurs à gages aux pouvoirs mystérieux, baptisés les Scorpi. Lui-même, Élias, serait en apprentissage. Et sa phrase fétiche semble être : « Tu veux que je le tue ? »
Charlotte n’en croit pas un mot, d’abord. Mais bientôt elle découvre dans son salon une version 25 ans d’Elias, un grand brun aux yeux bleu outremer qui a l'air de débarquer d'un autre monde. Adam, le fameux frère, vient d’entrer dans sa vie, et celle-ci va tourner à la cavalcade.
Poursuivie par des inconnus, repérée par la police, rendue chèvre par ses "invités", Charlotte arrivera-t-elle à maîtriser la folie tantôt joyeuse tantôt angoissante que devient son destin depuis qu'elle a rencontré les Scorpi ?
Alors ? Prêts à suivre ceux qui marchent dans les ombres ?
  • Auteur : Roxane Dambre     |     Editeur : Calmann-Lévy
  • Genre : Fantastique     |    Langue : Français
  • Date de parution : 05/10     |     Nombre de pages : 377
Après l’excellent moment que j’ai passé en lisant la précédente série de Roxane Dambre, je ne pouvais clairement pas refusé de lire sa nouvelle trilogie lorsque les éditions Calmann-Lévy m’ont contactée. Et j’en suis doublement ravie maintenant que j’ai terminé ma lecture du premier tome.

Charlotte a 23 ans, et c'est en rentrant un soir que ça vie bascule, en la présence d'un petit garçon de 10 ans seul devant chez elle. La gentillesse incarnée, Charlotte ne pouvait pas laisser Elias dehors sous la pluie, mais elle n'aurait jamais imaginé que cet acte l'embarquerait dans une histoire de tueurs à gages nocturnes, les Scorpi.

Les Scorpi, ce sont des tueurs à gages extrêmement doués pourvu d'une particularité : ils ne sont pas humains, ce sont des marcheurs d'ombres. A tout instant, ils peuvent se déplacer dans les ombres, devenant de fait invisibles pour les humains.

On a ici un univers qui fait habilement cohabiter les humains avec des créatures fantastiques de toutes sortes, pas seulement les marcheurs d’ombres. C’est un univers riche qui nous est présenté ici, à n’en pas douter, et je pense qu’il ne va faire que s’étoffer par la suite.

Charlotte est une héroïne rafraichissante. Entrainée dans un monde de tueurs, elle fait ce qu'elle peut pour s'en sortir, bien que l'attendrissant Elias ait manigancé pour la faire entrer dans sa famille en la proclamant future femme de son grand frère, Adam.
Elias est un garçon tout mignon. N'ayant visiblement pas reçu beaucoup d'affection de sa belle-mère, il s'attache de suite à Charlotte et veut la protéger. De par sa nature, il est assez étrange par moments, mais ça ne le rend que plus attachant.
Adam est.... comment dire ? Un mystérieux tueur à gages tout aussi étrange que son petit frère. Se marier avec Charlotte sans la connaitre ne lui pose aucun souci et il entreprend de suite de la protéger et d'organiser le mariage.

Ce premier tome se lit à une vitesse folle. En une heure j'en avais déjà englouti la moitié. C'est une histoire originale, rythmée et intéressante. J'ai dès les premières pages passé un très bon moment. Alors certes, l’ensemble va un peu vite par moment (je pense notamment à l’attachement entre Charlotte et Adam), mais ce n’est pas très gênant. On découvre un univers à part et je trouve que s’attarder sur l’installation de cette romance aurait gâché les choses.

Ce tome mêle deux intrigues : la première concerne l’entrée de Charlotte dans le monde des marcheurs d’ombres et dans la famille d’Adam, ce qui risque de la mettre en danger. La seconde ne concerne qu’elle et des problèmes qu’elle a dans son travail. Aucune de ces deux intrigues ne prend le pas sur l’autre, et on a ainsi un récit globalement équilibré.

En somme, je n’ai rien de négatif à dire. C’est une histoire originale, drôle et entrainante, et j’ai hâte de lire la suite. Donc si le sujet vous tente, lancez-vous sans hésiter !

Karine N.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire