dimanche 10 juillet 2016

La voie des oracles tome 3 : Aylus d'Estelle Faye

La voie des oracles tome 3 : Aylus, d'Estelle Faye
partenariat Scrinéo et Livraddict
En modifiant les fils du temps, Thya a changé l'Histoire. Vingt ans après, grâce aux conseils de la mystérieuse Oracle Brûlée, Aylus est devenu Empereur. Il règne à Rome en basant toutes ses décisions sur la divination et s'entoure d'oracles plutôt que de conseillers. Dans cette version de l'Histoire, la chrétienté n'est plus qu'un culte mineur traqué par les soldats de l'Empire.
A Rome vit Thya la Jeune, la fille du Gnaeus dans ce nouveau monde. Arrachée à son père à cause de ses dons de divinations, la jeune femme est tourmentée par des rêves dans lesquels le monde est différent... Un monde où les devins n'ont pas pris l'Empire...
  • Auteur : Estelle Faye     |     Editeur : Scrineo
  • Genre : Fantasy/Jeunesse     |    Langue : Français
  • Date de parution : 21/     |     Nombre de pages : 316
Je remercie vivement Livraddict et les éditions Scrineo pour l'envoi de ce dernier tome de trilogie, une série que j'ai découvert grâce aux partenariats livraddict justement, alors merci, vraiment !

Donc, dans ce troisième tome, nous retrouvons une nouvelle Thya, vingt ans après que l'Histoire ait été modifiée par les soins de l’ancienne version d’elle (cf tome 2). Aylus est devenu empereur, basant ses décisions sur la divination et s'entourant d'oracles. Dans cette version de l'Histoire, ce ne sont plus les oracles qui sont traqués, mais la chrétienté, devenue un culte mineur.
Thya la Jeune vit à Rome, dans la demeure de l'Empereur à cause de ses dons de divinations. Mais, elle est tourmentée par des cauchemars lui montrant une Histoire où les oracles n'ont pas pris l'Empire... L'ancienne version de l'Histoire, où elle parcourt la Gaule avec Enoch, Mettius et Aylus.

Toutefois, même si cette version de l'Histoire semble meilleure, le danger rôde quand même. Aedon, le frère de Thya, complote dans l'ombre, envisageant de réveiller un ancien dieu de la violence et de la destruction dans le but de renverser les devins et de rendre le monde aux hommes. Alors qu'Aylus pense agir pour le mieux, il semble cela dit qu'il soit en train de mener le monde à sa perte. Il faut l'arrêter, et pour cela l'Oracle Brûlée réapparait, cherchant qui sauvera Rome.

J'ai aimé le fait que cette Thya que nous suivons n'est pas la même que celle des deux tomes précédents, une ancienne Thya que la jeune a rencontré quand elle était petite, mais dans une version plus âgée.
Thya La Jeune est la nièce et l'héritière d'Aylus, l'Empereur Devin. Mais, après chacun de ses rêves, elle se prend à envier cette autre version de l'Histoire où elle est libre. Aylus la protège beaucoup, elle a selon lui un rôle important à jouer.

Thya la Jeune est à la croisée des chemins, et décide de prendre la voie qui la mènera vers la nouveauté et l'aventure, loin du luxe de Rome. Elle part, en compagnie de Mettius, chercher Enoch qui a disparu, vraisemblablement à la recherche de son père biologique. Apparemment, Enoch serait important dans la mission pour sauver Rome, selon l'Oracle Brûlée.

Comme dans les tomes précédents, des dieux sont présents physiquement dans l'histoire. On croise ainsi Apollon, et même Zeus. Certains interviennent auprès de Thya, d'autres non. Dans un univers dans lequel les anciens dieux sont importants, j’ai particulièrement apprécié le fait qu’ils soient véritablement présents.

Même si la plume de l'auteure est toujours aussi fluide et agréable à lire, j'ai trouvé le début assez lent, d'autant qu'il me fallait en plus me souvenir des tomes précédents. Cependant, dès que l’intrigue se met en place, tout avance vite, et on ne voit pas les pages défiler.

J'ai aimé que ce tome traite des conséquences lorsqu'on le modifie le passé. Beaucoup rêverait de pouvoir le faire, mais ici on voit que, même si l'Histoire est mauvaise, changer le passé en espérant l'améliorer n'entraine pas forcément de bonnes choses... De pires sont aussi à craindre.

Dans l'ensemble, c'est un très bon dernier tome. On a des scènes d'action, des réponses à nos questions, et surtout on se rend compte que Thya la jeune n'est pas vraiment l'héroïne principale, mais que c'est surtout l'Oracle Brûlée qui le reste, comme dans les autres tomes.

Je conclurai en disant que j'ai beaucoup aimé cette trilogie originale et passionnante, et que je la conseillerai sans problème.

Karine N.

4 commentaires:

  1. Félicitation pour ta saga terminée, c'est toujours un moment important je trouve. Cette saga me tente incroyablement et ton avis ne me pousse pas à dire le contraire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) C'est sûr, et puis j'en ai pas mal à terminer mdr

      L'histoire est vraiment chouette :)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Je suis bien d'accord :) il est très chouette

      Supprimer