mardi 7 juillet 2015

Slammed tome 1 : Indécent de Colleen Hoover

Slammed tome 1 : Indécent, de Colleen Hoover
Pour surmonter le brusque décès de son père, Layken, âgée de 18 ans, part s'installer, avec sa mère et son frère, dans le Michigan. Sa famille la considère comme un roc, mais en son for intérieur, elle est désespérée. Bientôt, une rencontre va tout changer : celle de Will, son voisin passionnée de poésie, un être lumineux, patient et protecteur, qui partage beaucoup d'intérêts communs avec Lake, peut-être même trop...
Après un premier rendez-vous exceptionnel, le quotidien reprend ses droits et amène avec lui un obstacle infranchissable. Les circonstances auront-elles raison de leur attirance hors du commun ?
  • Auteur : Colleen Hoover     |     Editeur : J'ai lu
  • Genre : Romance/Contemporain     |    Langue : Français
  • Date de parution : 20/     |     Nombre de pages : 282
J'ai entendu pas mal parler de ce roman (quand il est sorti) mais je ne l'ai acquis que récemment, sur un coup de tête et tentée par le résumé. Verdict ? C’est un très bon achat.

Nous suivons ici Layken, dites Lake, jeune fille de 18 ans qui part s'installer dans le Michigan avec son jeune frère Kel et sa mère suite au décès brutal de son père. Si sa famille la pense solide, elle est pourtant désespérée et très triste. Jusqu'à ce qu'elle rencontre Will, son nouveau voisin, une rencontre qui va tout changer.

Quelques jours après son emménagement, Lake intègre son nouveau lycée, et y rencontre vite Eddie, jeune fille très particulière qui s'autoproclame nouvelle amie de Lake.
Mais c'est aussi dans ce nouveau lycée qu'un grand obstacle apparait dans sa relation avec Will : elle suit son cours de poésie.

La rencontre entre Layken et Will se fait très rapidement en fait, dès leur arrivée dans leur nouvelle maison. Ils se découvrent beaucoup de points communs, bons comme mauvais, et se rapprochent très vite. Peut-être un peu trop à mon goût d'ailleurs, je trouve que 3 jours pour faire connaissance et se mettre "en couple" c'est trop rapide. Mais bon, ce n'est que mon avis. Malgré cela, j’ai beaucoup aimé les suivre, voir leur amour faire face à un si grand obstacle est les voir lutter pour ne pas causer de problèmes à l’autre, même s’ils en souffrent.

Kel, le frère de Layken, et Caulder, celui de Will, se lient vite d'amitié, et deviennent de grands amis, très proches et soudés. Si Caulder est plutôt en retrait, j’ai vraiment adoré Kel, si attendrissant du haut de ses 9 ans. Il a une façon bien à lui de voir le monde, la vie, et il est « rafraichissant ».

Layken est une demoiselle qui cache sa souffrance sous un air de détachement. Elle fait bonne figure pour son frère et sa mère. Son père lui manque énormément, et elle éprouve bien vite des sentiments pour Will, ce qui lui fait mal lorsqu'elle découvre qu'il est son prof.

Will a 21 ans et, suite au décès brutal de ses parents, il s'est retrouvé en charge de son petit frère, mais aussi des dettes de la famille. En bossant dur, il a obtenu son diplôme en avance et a obtenu un boulot dans son lycée en tant que professeur, stagiaire pour le moment.
Il tient beaucoup à Layken, mais le fait qu'elle soit son élève (ce qu'il ignorait les premiers jours) le met dans une impasse.

Le roman est découpé en deux grandes parties. La première voit Lake s’installer avec sa famille, rencontrer Will et faire face à de nombreuses déconvenues. Elle se termine par une révélation choc à laquelle elle ne s’attendait pas du tout et qu’elle ne veut pas accepter.
La seconde partie montre Lake qui doit faire face à son déni de ce qu’il se passe et à sa souffrance. Mais c’est aussi une partie d’espoir, elle comprend ce qui est vraiment important et ce qu’elle doit faire.

Le récit est fluide et très agréable, il a un petit côté poétique que j'ai beaucoup apprécié.
L'histoire se concentre sur les sentiments interdits qu'éprouvent Lake et Will, leur impossibilité de rester éloignés, et leurs interactions avec leur entourage.
Ça se lit bien, c'est bien écrit, mais je m'attendais... je ne sais pas, à quelque chose en plus. A mon goût ça manquait un peu d'émotions, surtout au début. Par contre les choses se sont mises à changer après le premier quart du récit, si bien que j’ai ensuite dévoré le roman.

Concernant la fin, elle est belle et émouvante à la fois, et même un peu triste. Je pensais que c’était un tome unique, mais je découvre qu’il est suivi de deux autres tomes (pas encore sortis en VF). Dans ce cas, je les lirais sûrement, s’ils sont traduits un jour.

Karine N.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire