vendredi 13 décembre 2013

L'échange de Brenna Yovanoff

L'échange, de Brenna Yovanoff
Mackie Doyle donnerait n’importe quoi pour avoir une vie normale, jouer de la basse et passer du temps avec la fille solitaire aux yeux pailletés. Mais la petite ville de Gentry cache de sombre secrets. 
Il y a seize ans, Mackie a été échangé contre un nouveau-né : il est un « remplaçant ». Il vient en fait d’un monde terrifiant où d’obscurs tunnels côtoient des eaux noires et pestilentielles.
Lorsque ceux qu’il aime sont menacés, Mackie n’a pas le choix : il doit affronter les créatures des entrailles de Gentry. Un combat à mort pour trouver enfin sa place, dans notre monde… ou dans le leur.
  • Auteur : Brenna Yovanoff     |     Editeur : Michel Lafon
  • Genre : Jeunesse/Fantastique     |    Langue : français
  • Date de parution : 20     |     Nombre de page(s) : 332
Si j’ai voulu lire ce roman, c’est parce que le résumé et la couverture m’ont énormément intrigué de par leur caractère sombre et mystérieux. J’étais curieuse et voulais mieux connaitre cet univers, comprendre de quoi il s’agissait, et je sentais que ça allait me plaire lorsque je le lirais. C’est maintenant chose faite, et je dois avouer que ça n’a pas correspondu tout à fait à ce que j’attendais, bien que ma lecture soit restée agréable tout de même.

L’histoire se passe à Gentry, une petite ville tranquille mais où se trame des évènements bien sombres. Des enfants sont enlevés et « remplacés » par des créatures malades venues de l’ombre, qui meurent bien vite après leur arrivée à la surface. Les habitants refusent d’ouvrir les yeux, et considèrent que leurs enfants sont morts, enterrent les créatures comme si elles étaient leurs enfants. Mackie semble être le seul à avoir survécu, et il cache maintenant sa nature, soutenu par l’amour que lui porte sa sœur, Emma. Mais, le monde des ombres va bientôt intervenir dans sa vie, du fait qu’il est de plus en plus malade et qu’Emma les appellent à l’aide, une aide qui a un prix…

Ce roman est découpé en quatre parties bien distinctes, pourvues d’un titre, de taille plus ou moins égale et illustrées chacune par un objet différent correspondant aux 4 présents sur la couverture (hormis les 2 qui sont identiques) au-dessus du landau. Chacune se termine par un évènement important pour Mackie qui le lance dans la partie suivante.

Mackie est un adolescent spécial, différent. En effet, il a été échangé avec le « vrai » Malcolm, et l’a remplacé auprès de sa famille. Il ne vient pas du monde des humains, mais du monde obscur, sous la terre. A cause de cela, il ne supporte pas les lieux consacrés, ni le fer et le sang. Il est pâle, lugubre et solitaire car il met les gens mal à l’aise. Il a tout de même un ou deux amis, à savoir Roswell (son meilleur ami) et les jumeaux Drew et Danny. Il craque pour une fille de son école, Alice, mais se rend vite compte que Tate, la sœur du dernier enfant enlevé, ne le laisse pas indifférent. Sa vie est régie par la prudence : ne pas se faire remarquer, rester discret pour ne pas risquer la colère des habitants de Gentry, éviter le fer pour ne pas être blessé, etc.
Les autres personnages, en particuliers ses amis, Tate et Emma, la sœur de Mackie, sont intéressants, mais je regrette qu’ils ne soient pas plus présents dans l’histoire. Ils interviennent vraiment à la fin, mais restent quand même en retrait. C’est dommage.
La Morrigane et la Dame sont les deux êtres à la tête des deux groupes du peuple du dessous, le peuple des morts. Elles sont sœurs, mais ennemies. La Morrigane n’est pas violente, elle se nourrit de l’ « amour » des humains, mais ne fait rien contre les agissements sanglants de sa sœur. La Dame, en effet, puise sa force dans le sang et les sacrifices des humains. La Morrigane veut bien aider Mackie à aller mieux, s’il l’aide à retrouver le semblant d’amour des humains, leur croyance.

En fait, ce qui m’a déçue, c’est que le récit est au final assez lent et plat. Ça manque de profondeur, de rebondissements. Vu le résumé, je m’attendais à un minimum de danger, de tension, d’action. Mais en fait ce danger est mentionné mais n’entre pas en scène directement. On suit Mackie qui essaie, en vain, d’être normal et de sauver la sœur de Tate, enlevée par la Dame. L’action arrive quasiment que dans la dernière partie, et est plutôt rapide à se terminer. Je regrette ce manque de tension et d’obscurité. Vu la couverture, j’espérais nettement plus. Pourtant, la plume de l’auteur nous entraine vite dans son univers, et l’idée de base était vraiment originale. Je trouve dommage que l’univers n’ait pas été nettement plus développé.

Quant à la fin… elle est surprenante. Il y a, comme je le disais, de l’action, mais pas tant que ça. Les amis de Mackie l’aident, mais son en retrait… j’ai bien aimé cette fin, mais je n’arrive pas à la définir. Disons qu’elle est frustrante, trop rapide.

En bref, un récit intéressant, globalement plaisant, mais qui a tout de même des lacunes que je trouve vraiment dommage vu ce que l’univers aurait pu donner comme récit.

Karine N.

1 commentaire:

  1. Bonjour,

    Je vois que vous êtes une mordue de lecture ;) Si le cœur vous en dit et si vous aimez découvrir de nouveaux univers, je vous invite à faire plus ample connaissance avec la romancière Marie Caron. Les chroniques littéraires qui ont vu le jour sur la toile comparent souvent son roman « Couleur Émeraude » avec les écrits de S.King (mystères au compte-goutte, etc...) Voici son site web : mariecaron.fr – Vous pouvez aussi découvrir le profil Amazon de l'auteur ici : http://www.amazon.fr/Marie-Caron/e/B00EDH2YBE/ref=ntt_dp_epwbk_0

    Je vous invite également à rejoindre la page Facebook de M. Caron. En effet, une offre destinée à tous les futurs fans qui likeront la page a été publiée très récemment. https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10153518862225103&set=exp.10153518862340103.unitary&type=1&theater
    Marie.C offre les 2 premiers chapitres de son futur roman « Maintenant et à travers les temps ». C'est une offre limitée dans le temps, vous devriez sauter sur l'occasion ! ;) (et pourquoi pas, prévenir vos copinautes :P)

    En vous souhaitant d'agréables lectures,

    Bien à vous et bon surf sur les vagues littéraires. ;)
    Ps : Il est possible que vous n'appréciez pas ce genre de commentaire "coup de pub", vous pouvez le supprimer si vous le désirez. Il n'y a pas de mal.

    RépondreSupprimer