dimanche 3 mars 2013

Belladone tome 2 : Soif de sang de Michelle Rowen

Belladone tome 2 : Soif de sang, de Michelle Rowen
CHALLENGE MYSTÈRE 2013 de Frogzine - thème mars
Jillian Conrad va mourir. Si elle ne succombe pas à la Belladone – ce poison qui la rend irrésistible et mortelle pour les suceurs de sang –, ce sont des vampires fous en quête d’ultime immortalité qui auront sa peau. Depuis qu’elle est devenue le dernier rempart entre eux et la fille du défunt roi Matthias, elle n’a plus nulle part où se cacher. Pas même dans les bras de Declan, son amant dhampire, qui, privé de toutes ses émotions à cause d'un puissant sérum, n’est plus que l’ombre de lui-même…
  • Auteur : Michelle Rowen     |     Editeur : Milady
  • Genre : Bit-lit     |    Langue : français
  • Date de parution :     |     Nombre de page(s) : 349
            Et voilà, c’est avec ce tome 2 que je termine la série Belladone. Je suis encore étonnée d’avoir terminé une série de chez Milady, peu habituée des séries courtes que je suis. Et ce second tome fut une agréable et rapide lecture.

Dans ce tome, on retrouve donc Jillian, Declan, Noah, mais également un personnage que l’on croyait mort (je ne dis pas qui). Egalement, Kristoff entre en scène, et c’est autour de lui, de la fille dhampire de Matthias et d’un possible remède pour Jillian, mais aussi pour Declan, que tourne l’histoire.
On se retrouve face à une intrigue complexe, dans le sens où il y a beaucoup de manipulations et que, à l’instar de Jillian, on ne sait pas qui croire ni que croire. On va de surprise en surprise, notre cœur fait régulièrement des bonds.

L’action se passe très peu de temps après le tome 1. Cela parait logique, sachant que Jilian a du poison dans le sang, on ne peut pas imaginer que ça se passe trois ans après l’injection dudit poison.
On a quelques scènes d’actions, mais elles demeurent tout de même assez rares comparé aux scènes plus calmes, les scènes de discussions entre les personnages. De même, les scènes hot ne sont pas légions. Si je ne me trompe pas, il n’y en a que deux et demie. Dans le fond, cette présence seulement légère du sexe n’est pas gênante, car l’histoire ne tourne pas vraiment autour de ça.

Les personnages restent sensiblement les même. Jillian ne pense pas vraiment à sa survie dans ce tome, mais plutôt à celle des enfants qui entrent en scène en cours de route. Elle est également inquiète au sujet de Declan, et tente de le sauver tout en le convaincant de ne pas la quitter.
Declan est quant à lui de plus en plus rongé par la rage dhampire et il perd peu à peu espoir concernant un hypothétique remède. Toutefois, malgré ses accès de rage, il n’oublie pas qu’il a juré de protéger Jillian, même de lui-même, et il est de plus petit à petit envahi par quelques émotions. Aussi, on sent qu’il est… gêné par le fait qu’il ne se trouve pas beau, comparé à d’autre vampires qui eux ne sont pas couturés de cicatrices.

Petit détail, j’ai apprécié le fait que les couvertures concordent avec l’histoire, sachant que l’injection a teinté les cheveux de Jilian en noir. Ainsi, on passe d’une chevelure claire pour le tome 1 à une chevelure noire pour le tome 2.

Pour conclure, je ne regrette pas ma découverte de cette série, elle m’a bien plu et j’ai passé un bon moment en compagnie de Jillian et Declan. Et, je trouve que ces deux tomes suffisent amplement pour la série. En effet, l’histoire s’arrête là je trouve : on a eu les réponses aux questions qu’on se posait, les problèmes sont visiblement réglés. Alors ajouter un tome… pour quoi faire ? Mais bon, si jamais un troisième sortait, je le lirais tout de même, bien que je trouve que ce serait inutile.

Karine N.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire