mercredi 30 janvier 2013

Nécrologie de Paul Cleave

Nécrologie, de Paul Cleave
EN PARTENARIAT AVEC LES ÉDITIONS SONATINE
A la suite d'un drame personnel, Théodore Tate, un ancien flic, s'est reconverti en détective privé. Alors que la police est occupée à chasser le fameux Boucher de Christchurch, le serial killer qui terrorise la ville, c'est lui qu'on mandate pour s'occuper d'une banale exhumation, celle du corps d'un directeur de banque dont la veuve est suspectée d'homicide. Là, un glissement de terrain accidentel révèle la présence de trois cadavres immergés dans le lac qui borde le cimetière. S'agit-il de victimes du Boucher, ou bien un autre tueur en série est-il à l’oeuvre? Lorsqu'en plus on découvre dans le cercueil à la place du corps de l'honorable banquier, celui d'une jeune inconnue, c'est le début d'un engrenage infernal pour Théodore qui va devoir découvrir seul la vérité sur cette affaire. Avant que la police ne découvre la vérité sur lui... et sur ses terribles secrets.
  • Auteur : Paul Cleave     |     Editeur : Sonatine
  • Genre : Thriller     |    Langue : français
  • Date de parution :     |     Nombre de page(s) : 415
Alors qu’on s’attend à une « simple » enquête, on se retrouve en fait face à un roman compliqué, sombre et torturé, à l’image de son personnage principal. Les pistes que l’on suit sont minces, et fausses la plupart du temps. On ne sait pas vers quoi on va, de même que l’avenir de Tate est assez incertain. D’autant que les ennuis semblent s’accumuler autour de lui. Le roman ne tourne d’ailleurs pas uniquement autour de l’enquête, mais aussi beaucoup autour du personnage de Tate, qui est complexe et sombre, brisé.
On a ici des morts (des innocents et des coupables), des tombes, un cimetière, des secrets, et un mystère vraiment sombre.

L’histoire est bien menée, nous entrainant à la suite des errances de Tate qui essaie de réparer ses erreurs en trouvant le responsable des meurtres des jeunes filles retrouvées. Mais son passé l’a changé, et il ne fait pas toujours les bons choix, alors que son enquête se complique et se trouble de plus en plus.
Egalement, l’intrigue est plus compliquée qu’il n’y parait. Tout comme Tate, on est dans le flou, on ne sait pas qui est coupable, ni pour quelle raison ces filles ont été tuées et enterrées dans les cercueils d’autres morts du cimetière.
Les vivants ne sont pas en paix avec eux-mêmes, ni avec les autres dans ce texte, mais les morts ne sont pas tranquilles non plus.

Ce roman est découpé en 2 parties : dans la première, Tate essaie de résoudre l’enquête, il se débat dans l’ombre contre ses démons et contre les réponses qu’il ne trouve pas, les erreurs qu’il fait. Toutefois, il parvient à garder son objectif, même s’il semble s’amuser à aller plus vite que la police.
Dans la seconde, un mois après la fin de la première partie, il sombre inexorablement, dans l’alcool notamment. Il semble de ficher totalement de ce qui peut lui arriver. Mais au fond, il a toujours cette envie de résoudre les crimes des jeunes filles.

Théodore Tate est un détective désabusé, brisé, qui souffre. Il a quitté son travail (un peu forcé de le faire d’ailleurs) et a échoué dans une affaire (qu’il retrouve ici) depuis que sa femme et sa fille ont été renversées par une voiture deux ans auparavant. Si ça femme est encore en vie, mais dans un été de complète catatonie, sa fille elle est décédée et enterrée dans le cimetière où sont retrouvés les corps des jeunes filles.

En fait, ce roman est plus psychologique que thriller. Les états d’âmes et la chute de Tate priment sur l’aspect policier. Mais il n’empêche que l’enquête est tout de même bien construite, intéressante et prenante. Du coup, il y a tout ce qu’il faut pour me plaire. Une enquête compliquée au nombreux rebondissements, et un personnage principal tout aussi compliqué, sombre et torturé, qui ne se fait pas que des amis. Quant à la fin, on ne s’y attend pas vraiment, même si elle est dans la continuité du caractère de Tate.


Karine N.

4 commentaires:

  1. Vite, vite, *prends un stylo et un bout de papier qui traîne*, je le note.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^ ravie que tout ça te donne envie de le lire :)

      Supprimer
  2. Le résumé me tentait déjà beaucoup mais après avoir lu ton avis je me sens obligé de le mettre dans ma wish :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis heureuse de savoir que mon avis te donne envie de découvrir ce roman. Il est vraiment super.

      Supprimer